• La pupullerie du chevallin

    Écrire un article consistant sur un tricot est toujours une gageure : bon ben j'ai fait le modèle 27 du livre Tricoter vintage que j'ai la ferme intention de rentabiliser. Un modèle 70's qui correspond totalement à mon univers.

    La pupullerie du chevallin

    Comme l'Atelier avait été dévalisé en alpaga-soie Drops (et que je n'aurais probablement pas réussi à choisir entre le bruyère, les beiges et les gris) j'ai fini par trouver le fil idéal à la mercerie du marché saint-Pierre, let me présente you Soprane de Cheval blanc, un mélange 50% acrylique/35% mohair/15% laine, tricoté en double sur aiguilles de 5 selon recommandation du modèle, parce qu'en effet avec 275 mètres pour 50g, en fil seul ça ferait un pull ventilé idéal pour un week-end en Namibie.Impossible de préciser la référence couleur car j'ai balancé les étiquettes : c'est entre le prune et le lie-de-vin.

    La pupullerie du chevallin

    Modèle conforme aux photos, ici j'ai fait la partie la plus ennuyeuse, i.e. la petite écharpe, avec 11 points en double fil au lieu des 17 en simple (simplement l'horreur). Et maintenant je retourne à ma to-do list qui a au moins triplé le temps de faire ce tricot ! Huhuhu !

    La pupullerie du chevallin

     EDIT : J'ai oublié de terminer mon article par une question : et vous, vous aimez manger des pommes ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :